Le système éducatif français


1. La licence


En France, le diplôme national de licence se prépare en six semestres. Il se substitue à l’ancien diplôme d’études universitaires générales (D.E.U.G.) en deux ans suivi de la licence en un an.

En revanche, les brevets de technicien supérieur (B.T.S.), les diplômes universitaires de technologie (D.U.T.), les diplômes d’études universitaires scientifiques et techniques (DEUST) et la licence professionnelle demeurent.

Les étudiants de B.T.S., D.U.T. ou DEUST ainsi que les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles peuvent demander à intégrer la préparation de cette nouvelle licence.

Les B.T.S, D.U.T ou DEUST sont des cursus qui peuvent être suivi en alternance c’est-à-dire dans un système de formation qui permet aux étudiants d’alterner entre formation théorique dispensée par un établissement d’enseignement supérieur et une expérience professionnelle en entreprise.

Les étudiants ayant obtenu leur B.T.S., D.U.T. ou DEUST ou ayant validé les quatre premiers semestres de la licence peuvent demander à entrer en licence professionnelle. Cette dernière se prépare en deux semestres.

Remarque : La licence professionnelle est un diplôme national délivré par une université ou une école de commerce ou d’ingénieur conférant le grade de licence, qui se prépare en deux semestres après un bac + 2.

Elle a été mise en place en partenariat avec les entreprises et les branches professionnelles, ce diplôme est conçu pour permettre l’insertion professionnelle des jeunes.

Elle permet aux étudiants qui le souhaitent d’acquérir rapidement une qualification professionnelle en alternant les enseignements théoriques dispensées en cours et une expérience professionnelle en entreprise.

2. Le Master


A l’issue de la licence, les étudiants peuvent préparer le diplôme de master qui sanctionne des parcours types de formation initiale ou continue répondant à un double objectif :

  • Préparer les étudiants, via les études doctorales, à se destiner à la recherche ;

  • Leur offrir un parcours menant à une qualification et une insertion professionnelle de haut niveau ;

Il se prépare en quatre semestres (il correspond à un diplôme bac + 5 années d’études) et est obtenu après l’acquisition de 120 crédits capitalisables, répartis sur 4 semestres après la licence.
La formation dispensée comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués et, lorsqu’elle l’exige, un ou plusieurs stages. Elle comprend également une initiation à la recherche et, notamment, la rédaction d’un mémoire ou d’autres travaux d’études personnels.

Certains masters peuvent être suivis en initial c’est-à-dire via le parcours de formation dispensée par des enseignements théoriques et méthodologiques sanctionnés avant la fin Master par un ou plusieurs stages de fin d’étude et la rédaction d’un mémoire.

D’autres masters peuvent être suivi en alternance c’est-à-dire en alternant les enseignements théoriques et méthodologiques dispensée en cours avec une expérience professionnelle en entreprise tout au long du Master.

3. Le Doctorat


A l’issue du cursus Master, les étudiants peuvent s’inscrire en vue de préparer un doctorat. Tous les étudiants titulaires du grade de Master peuvent se porter candidat à une inscription en thèse de doctorat, qu’ils aient obtenu un diplôme de master, ou qu’ils soient titulaires d’un titre d’ingénieur ou un diplôme d’école supérieure de commerce conférant le grade de Master.

La durée de préparation du doctorat est en règle générale de trois ans (il correspond à un diplôme bac + 8 années d’étude) et confère la reconnaissance d’un niveau permettant d’obtenir le grade de docteur après soutenance d’une thèse.